[CD Review] Sailor Fuku to Kikanjū – Kanna Hashimoto

0

Hello !

Pour ce second article de review de CD, j’ai décidé de partir dans un tout autre univers que celui des animés puisque je vous embarque dans la présentation du premier single de l’idole que le Japon n’a pas eu depuis mille ans, surnommée ainsi par ses fans sur l’internet, voici l’angélique Kanna Hashimoto.

Avant cela, une petite présentation s’impose.

Kanna est une jeune idole faisant partie du groupe Rev. from DVL depuis 2009. J’ai découvert ce groupe lorsqu’elles sont passées major en 2014 avec le titre Love ~Arigatō~. La chanson est également utilisée pour une publicité du jeu Girlfriend (Beta). Son propre personnage au style « anime » apparaît aussi dans le jeu. Il ne m’en fallait pas plus pour avoir le coup de cœur.

Pour être franc avec vous, elle est bien loin du monde idole que j’apprecie, j’aime bien plus l’underground et celles qui selon moi sont dans l’air du temps (comme les Dempagumi.inc par exemple). Kanna a un petit quelque chose en plus qui fait que je l’aime beaucoup. Son petit minois, son MV Girlfriend, sa douceur ? Je ne suis pas fan de son groupe pour autant mais j’aime suivre ses activités solo.

Revenons à nos moutons avec les deux éditions de son single réalisé pour le film  Sailor Suit and Machine Gun – Graduation. Le titre phare « Serafuku to kijan juu » ne vous sera peut être pas inconnu pour certains d’entre vous puisqu’il s’agit d’une reprise (tout comme le film) de Hiroko Yakushimaru, actrice de la première adaptation du film de 1981.

Description des deux singles :

TYPE A [CD / DVD]

  • Date de sortie : 23/02/2016
  • Prix : ¥2000
  • Ou commander : CDJapan
  • Piste 1 : Serafuku to kijan juu
  • Piste 2 : Arigato
  • Piste 3 : Akuma na Kanna
  • Piste 4 : Serafuku to kijan juu (instrumental)
  • Piste 5 : Little star (instrumental)
  • Piste 6 : Akuma na Kanna (instrumental)
  • CD 2 : Serafuku to kijan juu MV
TYPE B

  • Date de sortie : 23/02/2016
  • Prix : ¥1,200
  • Ou commander : CDJapan
  • Piste 1 : Serafuku to kijan juu
  • Piste 2 : Arigato
  • Piste 3 : Little star
  • Piste 4 : Serafuku to kijan juu (instrumental)
  • Piste 5 : Arigato (instrumental)
  • Piste 6 : Little star (instrumental)

 

J’ouvre et découvre presque en même temps que vous le packaging. C’est parti !

TYPE-A

TYPE-B

Dans ces deux éditions se trouvaient des tickets d’event ainsi qu’une photo aléatoire, pensant au départ que c’était un bonus CDJAPAN, j’étais légèrement déçue de ne pas les obtenir. Il n’en fut rien puisque finalement tout étaient à l’intérieur des CD, une bonne surprise donc (pour les photo, les tickets d’event ne me servant à rien n’étant pas au Japon durant les dites dates).

Faites vous parti des fans de Kanna Hashimoto ?
Possédez-vous ces éditions ou aller vous craquer ? Dites moi tout !

70%
70%
Good !

Kanna Hashimoto tient son rôle d'idole angélique, le rythme des titres sont à la fois doux et pétillants.
Le titre "Arigato" est une surprise et un coup de cœur. Les autres morceaux étaient déjà connus mais c'est toujours un plaisir de les écouter à nouveau. Quant à "Serafuku to kijan juu", ce coup de jeune est plutôt pas mal ! Ces éditions sont soignées et très correctes.

  • User Ratings (1 Votes)
    9.8

About Author

Créatrice de MoePop (2005). J'aime le japon, ses traditions, son univers et sa culture Pop. Otaku et fangirl à plein temps, j'aime partager ma passion quotidiennement en votre compagnie. Kaname Madoka & Katō Megumi Fan. Peace !

Leave A Reply