Retour sur Japan Expo 2017 – 18e Impact

3

Bonjour à tous, ici Ruru !

Japan Expo c’est terminé ! Le salon a refermé ses portes dimanche soir dernier nous laissant des souvenirs plein la tête. Quatre journées intenses, riches en émotions, en surprises, quatre jours parfaits.

Japan Expo demande toujours pas mal d’organisation du côté de la team, cela demande de prendre pas mal d’avance sur le site puisque nous devons nous absenter une petite semaine, à quelques jours du Wonder Festival, c’est assez speed lors du retour mais ça devrait aller cette année ! C’est aussi de l’organisation du côté des transports et de la réservation de l’hôtel (nous vivons chacun loin de Paris) sans oublier le planning à faire, une Japan Expo, ça se prépare même si 50% reste du spontané et de la surprise totale à chaque édition.

C’est sous un soleil brulant et quelques averses matinales que Japan Expo débuta, plan en main, c’est vaillamment que nous allions scruter les allées afin de découvrir ce 18e Impact ! Hormis le hall principal qui était une fournaise (RIP les pro), j’ai été surprise des autres halls ou la chaleur ne se ressentait pas spécialement contrairement aux autres années et ça, c’était franchement agréable.

Cet article est fait pour vous montrer nos quelques endroits favoris du salon et ainsi vous faire partager ces moments si vous n’avez pas pu vous rendre sur place cette année.

Belcorno.

Je ne l’avais absolument pas vu sur la liste des exposants (il se cachait chez Genecre), alors quelle ne fut pas ma surprise de découvrir Belcorno en personne tranquillement installé sur son stand.

Belcorno est LE maitre du latte art ! Vous le suivez peut-être sur son twitter où chaque jour il publie ses œuvres. Au départ, Otakyun et moi avions pensés à nos personnages favoris mais Moekko est finalement vite apparue comme une évidence, notre petite mascotte a eu sa première heure de gloire.

Et le résultat final !

ANIME 100.

Pour célébrer les 100 ans de l’animation, Japan Expo nous offrait une exposition vraiment sympathique. Des séries mythiques, des anecdotes et de nombreux produits étaient disposés un peu partout afin de nous faire voyager dans le temps et les genres quelques instants. De nombreux mini-events se déroulaient tout au long du salon, j’espère qu’il y aura encore d’autres animations de ce genre sur les prochains impacts.

Ghost in the Shell & Cerevo.

Une petite exposition Ghost in the Shell était présente dans le Hall 5, la compagnie Cerevo (Consumer Electronics REVOlution) était présente afin de présenter deux prototypes de Tachikoma 1/8 complètement contrôlable via une application.

Pour plus d’info : Tachikoma.cerevo.com

Prime One Studio.

L’impressionnant stand du fabricant Prime One Studio nous permettait de découvrir de nos yeux leurs impressionnantes sculptures qui nous ont mieux fait comprendre le prix de leurs figurines en particulier le Guts, hallucinant de détails.

(J’espère sincèrement qu’ils reviendrons. Malgré les interdictions de toucher, Otakyun et moi frôlions la crise cardiaque devant les personnes et gamins qui touchaient les prototypes et enlevaient des pièces des sculptures oklm).

Good Smile Company.

Fabricant que l’on ne présente plus, Good Smile Company était à nouveau présent cette année afin de vendre de nombreux produits dont certains exclusifs (rien ne m’intéressait cette fois ci hélas). N’ayant pas fait d’achat, j’ai été ravie de pouvoir découvrir le prototype de la scale 1/7 de Izetta qui promet d’envoyer du lourd une fois colorisée.

Aniplex.

Aniplex était présent sur le stand Wakanim. De nombreuses figurines étaient en vente ainsi que deux prototypes de figurines récemment disponibles en précommande. Étant arrivée assez tôt, j’ai pu observer le montage des figurines dites « prototypes », ce fut vraiment intéressant de constater qu’elles sont complètement en kits au départ et soigneusement emballées pièces par pièces.

Le fabricant français Oniri Creation était également présent afin de présenter leur figurine de Cobra ainsi que l’impressionnant prototype de leur création Death Note (photos interdites pour cette dernière).

Et enfin, même si mon fabricant favori n’était pas présent, deux figurines Kotobukiya de Shingeki no Bahamut étaient exposé sur le stand de présentation de Shadowverse.

Live!

Côté lives, je n’ai pas eu l’occasion d’en faire énormément contrairement aux autres années, j’ai cependant pu assister à celui du groupe MONOEYES, bien qu’ils soient assez éloignés de ce que j’écoute habituellement, ce fut un petit coup de cœur !

La Saiko Stage a encore une fois enflammée nos cœurs grâce à ses nombreux concerts d’idols mais je persiste à dire que cet endroit est bien trop petit !!! J’ai pu découvrir les Niji no Conquistador, les MV et leur univers m’avaient déjà conquise, mais après quelques lives et photo en compagnie des membres, c’est définitivement un groupe que je vais suivre d’un peu plus près désormais (Nemoto ♡♡♡), c’est le coup de coeur!

Et enfin les Wasuta (the World Standard), groupe Moe et pétillant même si un peu trop classique et kawaii pour moi, ce fut sympathique de les découvrir en live et échanger quelques mots en dédicace. Le sourire de Miri aura eu raison de moi. Aie!

Désolé, pas de photos lors des lives (d’autres l’ont fait mieux que moi avec les autorisations adéquates, j’ai préférée savourer ces quelques instants si rares dans nos vertes contrées).

En vrac, le salon.

De Bandai à Ofelbe, en passant par Pika, l’EVA store, le Pokemon store etc!

Les contrefaçons.

Avant de commencer ces 4 jours, je pensais me focaliser sur la recherche de stands de contrefaçons pour avertir au mieux mais je vous avouerai que j’ai bien vite perdue la foi en voyant les stands pris d’assaut par de jeunes consommateurs.  Il faut bien que jeunesse se fasse et ils comprendront bien vite leur erreur d’ici quelques mois en voyant leurs produits fondre comme neige au soleil. Entre nous, comment est-il envisageable de penser acheter quoique ce soit sur un stand qui n’a de base aucun respect pour sa marchandise ? (Cette photo vous fera vite comprendre de quoi je parle).

J’ai pu constater que les stands de bootlegs étaient également très concentrés en un endroit (sur plusieurs spots), ils ne se mélangeaient pas spécialement à ceux qui vendaient des produits officiels. J’ai cru comprendre que les pro avaient fait leur boulot et remontés certaines bretelles, c’est donc une bonne chose.

Petit à petit, peut-être que des mesures plus importantes seront prises par Japan Expo si nous continuons tous à dire stop aux contrefaçons et à parler de ce fléau. Le stand M.A.G (Manga Anime Guardians) tentaient de faire une certaine prévention mais le manque de staff français n’a pas spécialement aidé je pense. Vous pouvez compter sur nous pour en parler encore un peu plus avant la prochaine édition de Japan Expo!

Les achats !

Un gif s’impose.

Jonh Hammond : J’ai dépensé sans compter.
Remplacer le champagne par de l’eau gazeuse chaudfontaine périmée.

Et oui, bien que nous essayons d’être sérieux et de résister à la tentation (hey, nous avons résisté au stand BanG Dream, c’est déjà énorme), les deux derniers jours aurons eu raison de nos âmes.

Par ordre de la galerie :

  • Tableaux et Mug Crunchyroll
  • Re:Zero Arc 2 tome 1 – Ofelbe
  • Model Kit Bandai – Super Fumina A.E.U.G. Maid ver.
  • Doujin Kantai Collection ~KanColle~ et Poster Re:zero du cercle Markgraf
  • Goodies The World Standard
  • Goodies Niji no Conquistador
  • Goodies du stand GENECRE
  • Happy Lumica
  • Goodies du stand KYOTO UNIVERSITY OF ART AND DESIGN Department of Character Design
  • Goodies du stand Pixiv (Anmi & cercle QP:Flapper)
  • T-shirts MOE SHOP de chez Kaomoji
  • Acrylic Stand Kurosawa Ruby du cercle Red Ribbon Revenger
  • Badge Kobayashi-san chi no maid dragon de chez Mi-eau (glissés par erreur, Otakyun me les a pris à MiA ^^’)
  • Keychain (Kemono Friends et The Idolm@ster Cinderella Girls) + Sticker Set (Eromanga-sensei) de chez Cyclic Redundancy (Ninamo).
  • Sticker Set Kobayashi-san chi no maid dragon de chez Acid Crown
  • Sac offert par Cerevo
  • Sac offert par Shadowverse
  • Photobooks et Dvd de Hinokio
  • Doujins de Sasetsu

Le mot de la fin.

Merci aux exposants japonais, Sasetsu pour sa gentillesse, Hinokio pour sa frimousse, Nijicon pour leur énergie, Misogi du stand Ofelbe, Otakyun pour les fous rires, le directeur artistique Christian pour la pizza de 2h du mat’ et le yaourt Häagen-Dazs, sans oublier le staff Japan Expo sans qui ces moments ne seraient pas possible.

Chacun possède sa propre vision de Japan Expo,
chacun le vit différemment, racontez-nous votre expérience !

About Author

Créatrice de MoePop (2005). J'aime le japon, ses traditions, son univers et sa culture Pop. Otaku et fangirl à plein temps, j'aime partager ma passion quotidiennement en votre compagnie. Kaname Madoka & Katō Megumi Fan. Peace !

3 commentaires

  1. Alors j’y suis pas aller donc je peux pas en parler donc ma vision sera la tienne ^^

    Déjà première chose, avoir un ptit art de son perso fait par Belcorno c’est la classe (la petite carte avec Moekko c’est la fameuse carte de visite ? Cela donne envie d’en avoir une ^^)
    Très sympa ces photos des différentes expos, elles avaient l’air super et le concept de l’animé 100 est très intéressant.

    Pour les stands de fabricants, Prime One fait vraiment des trucs de dingue (les gamins je serais aller leur faire très peur xD) et Oniri quand j’étais au MAGIC j’avais bavé sur la figurine de Cobra.
    Et les contrefaçons j’ai bien ri mais je suis triste qu’au final ça se vend quand même.

    Haha le fameux « j’ai dépenser sans compter » de Hammond, on voit que c’est bien le cas xD. Très sympa les goodies.
    En plus je vois que tu parles de BanG Dream, j’avais vu l’animé est ça m’avait pas emballé mais j’ai quand même test le jeu et les musiques sont trop cool, ya plein de reprise d’animé et j’ai rigolé quand j’ai vu l’OP de SnK xD.

    En tout cas merci pour ce partage de la Japan Expo c’était cool, il manque peut être juste des petites vidéos pour être plus dans l’immersion mais je chipote ^^.

Leave A Reply