[Anime] FRAME ARMS GIRL

1

Bonjour à tous, ici Ruru ♡

J’ai eu une légère hésitation avant de commencer cet article d’un anime non licencié en France, préférant vous parler de séries disponibles sur les différentes plateformes de diffusions légales. Mais j’attendais tellement cette licence que ne pas en parler me semblait impossible tant je suis fan des Frame Arms Girl.


Avant de rentrer dans le vif du sujet de cet article, savez vous ce qu’est une FRAME ARMS GIRL ?

Frame Arms est une gamme de robot crée par le fabricant Kotobukiya. D’après le site officiel, Frame signifie « noyau » du corps qui peut être partagé avec tout les autres robots et « Arms » signifie que l’armure peut être adapté sur le « Frame ». Ils disposent de nombreuses articulations conçues pour réaliser une multitude de poses. Chaque robot est conçu pour s’adapter aux autres Frame Arms. Ces Model kits sont déjà peints, mais chacun peut laisser libre cours à son imagination pour le personnaliser à sa convenance.

Vous l’avez compris, la gamme FRAME ARMS GIRL est simplement une extension de Frame Arms. Ces personnages représentent un Frame Arms en particulier mais reproduit en version Mecha Musume.

Autre chose à savoir également, ce sont des Model Kits, c’est à dire que ces dernières arrivent sous forme de grappe et nécessitent un peu de matériel afin de pouvoir les assembler convenablement (une pince coupante au minimum). Concernant la colorisation, celles ci sont peintes et cela reste au choix de son propriétaire de la modifier ou non.

Les FRAME ARMS GIRL sont compatibles avec la gamme M.S.G (Modeling Support Goods) disposant de nombreux gadgets afin d’accessoiriser au maximum la FAG (pour rappel, les M.S.G sont également compatibles avec les Frame Ams ainsi que les Cu-Poche).

Ci-dessous, un petit listing évolutif des FAG présentes sur MoePop :

  • Titre original : フレームアームズ・ガール
  • Titre : FRAME ARMS GIRL
  • Nombre d’épisodes : 12
  • Saison : Printemps 2017
  • Genre : Action – Android – Mecha
  • Licencié chez : /
  • Site officiel
  • Twitter officiel

– STAFF –

  • Production : KOTOBUKIYA
  • Animation Work : Studio A-CAT, Zexcs
  • Original Character Design: Humikane Shimada (Girls und Panzer)
  • Character Design : Kawamura Kousuke (Taimadou Gakuen 35 Shiken Shoutai)
  • Réalisateur : Kawaguchi Keiichirou (Moetan)
  • Series Composition : Akao Deko (Etotama)
  • Mechanical Design : Yanase Takayuki (Metal Gear Rising: Revengeance)
  • CGI Direction : Gotou Yuuichi (THE IDOLM@STER MOVIE)
  • Sound Direction : Iida Satoki (Angel Beats!)

– SEIYUU –

  • Gennai Ao est doublée par Hikasa Youko (Farnese de Berserk)
  • Gourai est doublée par Kaho Narumi (Premier doublage)
  • Stylet est doublée par Ayase Yuu (Premier doublage)
  • Baselard est doublée par Nagae Rika (Premier doublage)
  • Jinrai est doublée par Kabayama Minami (Mayu de Phantasy Star Online 2 The Animation)
  • Architect est doublée par Yamamura Hibiku (Haruna de Aoki Hagane no Arpeggio)
  • Hresvelgr est doublée par Abe Rika (Premier doublage)
  • Materia Kuro & Shiro est doublée par Yamazaki Erii (Yuu de Pan de Peace!)
  • Kotobuki Bukiko est doublée par Kanomi Izawa (


Anime basé sur la collection de Model Kit FRAME ARMS GIRL de chez Kotobukiya. L’histoire se concentre sur Gourai, le tout premier modèle de la gamme.


Par une belle matinée de printemps, je recevais il y a quelques semaines mon tout premier model kit dans ma boite aux lettres, la Frame Arms Girl de Hresvelgr était entre mes mains. De par ce sentiment de joie (et de travail qui m’attendais en découvrant toutes ces grappes à assembler), j’ai tout de suite été conquise par l’annonce d’une série animée de ces demoiselles à l’apparence Mecha-Musume.

Nous suivons une jeune lycéenne totalement banale du nom de Gennai Ao qui reçoit par drone un colis qu’elle n’attend pas. Lorsqu’elle ouvre ce fameux paquet, elle y découvre une figurine Frame Arms Girl du nom de Gourai qu’elle active sans le vouloir. Gourai n’est pas un simple modèle, celle ci se trouve dotée du système Artificial Self, une intelligence artificielle de dernière génération qui procure des émotions au Frame Arms Girl. Le petit « hic » est que Gourai ne connaît absolument rien aux émotions humaines, elle va donc commencer à vivre avec Ao et collecter des données d’émotions et compter sur elle pour comprendre ses nouveaux sentiments.

Gourai apprendra à Ao quelques bases rapides de plamo afin de pouvoir disposer de son armure ; avoir les bons outils, bien lire son manuel, assembler les pièces correctement, être minutieux et patient est la clé pour un model kit réussi. Ce duo harmonieux ne durera pas bien longtemps car une nouvelle expédition de drone fera venir la Frame Arms Girl Stylet (un tantinet Tsundere sur les bords) ainsi que l’endormie et malicieuse Baselard.

Stylet et Baselard les informerons que Factory Advance (la compagnie qui produit ces nouveaux modèles de FAG) a envoyé plusieurs modèles de Gourai et que le modèle d’Ao est le seul a avoir été activé. En échange de quelques deniers, Ao peux jouer les beta-testeuses de ces produits encore en cours de développement en faisant combattre les FAGirl afin de collecter des données pour qu’elle puissent être analysées.

D’autres Frame Arms Girl rejoindront la chambre d’Ao, les sœurs sadiques Materia Shiro et Kuro, Jinrai la ninja, Architect et enfin Hresvelgr que nous découvrirons surement plus tard dans l’aventure (le générique laisse supposer qu’elle ne sera pas qu’une simple FAG gentillette).

Les bases sur lesquelles Gourai et compagnie rentrent en combat seront en ventes sans doute très prochainement, l’animé tout entier n’est finalement qu’une pub géante pour les produits Kotobukiya. Le chargeur Juden-kun que l’on voit dès l’épisode 1 a rapidement été disponible en précommande. On peux apercevoir dans l’animé que le chargeur peut s’associer avec les socles de combat, ce qui rejoint très bien le but de la gamme FAG, pouvoir combiner plusieurs gammes entre elles (FAG, Frame Arms, M.S.G, Cu-Poche).

FRAME ARMS GIRL SESSION!

Les scènes de combat sont courtes mais plutôt sympathiques et nous apprennent les abilités de chacune des Frame Arms Girl. Les combats sont contrôlés par le smartphone d’Ao (un futur jeu réel ?) qui peut ainsi donner quelques indications et aider Gourai à remporter la victoire. La CG utilisée sur ce monde alternatif est correct et s’accorde bien à l’univers de l’animé.

Je voulais également revenir sur un point, ne vous arrêtez pas aux nombreux pantsu-shoots, c’est quelque chose de « normal » autour de cette gamme, pour être franche avec vous, je n’y avait même pas prêté attention tant il est normal d’en voir auprès des possesseurs de FAG. Si je ne considère pas les petites culottes rayées comme du fan service gratuit (bon ok, un peu quand même), Kotobukiya en revanche s’en donne à cœur joie en réussissant à merveille à inclure du yuri, je ne m’y attendais ABSOLUMENT et bien que cela ne dure que l’instant d’une courte scène, ce fut assez amusant (tout comme le moment de recharger ses batteries).

Quel intérêt pour les fans et les autres ?

Les personnes ayant déjà eu une Frame Arms Girl pour la première fois dans les mains ne pourrons qu’apprecier cet animé dès le pilote. Il ne s’agit pas d’un grand animé hype, mais de nombreuses scènes amènent à faire sourire, rire, se souvenir de ces premiers pas avec une FAG. Pour les non-initiés, je dirais que c’est un avant gout pour se lancer dans cet univers, de nombreux modèles sont mis en avant avec quelques petits conseils utiles pour débuter.

Au final, Frame Arms Girl propose une histoire mignonne, drôle et agréable à suivre, nous y découvrons la personnalité des model kits de chez Kotobukiya. De nombreuses petites remarques devraient vous faire tiquer si vous êtes un minimum dans le monde plamo/figurine (partisan du Do it yourself ou un clique Amazon, par exemple). L’anime laisse libre cours à notre imagination dans un monde où nos figurines prendraient vie, c’est plaisant à suivre.

Le petit plus : A la fin du générique chaque semaine, une nouvelle arme apparaît en dernier plan. Les endcards quant à elles représentent la mascotte Udolla (pour en savoir plus sur ce sujet, c’est plus bas!).

Regardez vous Frame Arms Girl ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Kotobuki, la légendaire pince coupante.

Je pense n’avoir jamais vu un si beau placement de produit au cours d’un anime. A l’heure actuelle où je rédige cet article, nous n’en sommes qu’au début de la diffusion de FRAME ARMS GIRL et pourtant, la célèbre pince coupante Kotobuki est énormément mise en avant. Disposer des bons outils est important pour réaliser de parfaits model kits, alors quoi de mieux qu’un produit Kotobukiya pour ses Frame Arms Girl après tout ?

D’après Gourai, la pince Kotobuki est légendaire, c’est la meilleure des pinces, le rebord lisse et régulier est aussi tranchant que la plus fine des lames japonaises. Cette pince a été faites par un maitre de la conception à une époque où les lames étaient réputées et la construction à un seul bord est le parfait équilibre entre le tranchant et la force de traction requise, etc etc etc. (Vous aussi vous imaginez Kotobukiya se lancer des fleurs aux visages en parlant de leur produits, je dois avouer que cela m’a bien fait rire mais m’a tout de même convaincu de m’en procurer une assez rapidement, DAMNED, je suis si faible!!!).

Comme vous le savez désormais si vous lisez quelque- unes de mes previews, GODHAND est LE fabricant de référence pour les pinces coupantes actuellement, celui ci est le papa de Nipako, la jolie pince bleu à qui l’on associe une certaine Nipako à twintails. Depuis 2014, Kotobukiya s’est associé à GODHAND afin d’avoir également sa pince coupante de couleur verte, ce partenariat a donné naissance à un personnage du nom de Kotobuki Bukiko, demoiselle à couettes verte illustrée par Koike Satoshi. Vous savez maintenant pourquoi Bukiko est une experte dans l’anime FAG.

Les aspirateurs SHARP.

Sharp Corporation est une compagnie japonaise d’électronique et électroménager. En 2015, plusieurs utilisateurs de twitter ont fait remarquer que l’aspirateur Sharp 「Cordless Cyclone Vaccum Cleaner (EC-SX 310)」 ressemblait à une arme futuriste. Kotobukiya aurait alors répondu « Si c’est ainsi, cela deviendra véritablement une arme » ! Et ils l’ont fait !

En Juillet 2015, la version miniature 「Suki Suki Vacuum Cleaner」 est apparu dans les mains de la Frame Arms Girl Stylet. Une collaboration surprenante ! L’aspirateur de sol parlant, Cocorobo, sera également présent. Ainsi, si vous vous posez la question de la mise en avant de l’électroménager d’Ao, vous avez désormais la réponse.

Udolla, la mascotte de Tachikawa.

Tachikawa, connu aussi sous le nom de Anime City, est une ville où de nombreux backgrounds animés (mais aussi de manga) en sont directement inspirés (Gatchaman Crowds, Toaru Kagaku no Railgun, Seinto Onii-san).

Pourquoi est-ce que je parle de cette ville ? Et bien tout simplement car c’est l’endroit ou réside notre héroïne, Ao, ce qui explique la présence de la seconde mascotte de la ville, le kimo-kawaii vegetable dude nommé Udolla ! Bien qu’il ne soit pas très mignon, celui ci désire simplement en apprendre plus sur sa ville (il fait son taf de mascotte en gros).

Cette mascotte végétarienne est une sorte de monstre légume d’une mutation de « Udo », un légume souterrain cultivé dans une ferme de Tachikawa. La plante se développe très rapidement sans lumière solaire pouvant atteindre une hauteur de 31 pouces en seulement un mois. Généralement le Udo est mangé en salade.

En plus d’être la ville de référence de Frame Arms Girl, il est bon de noter que depuis le premier mai 2016, Kotobukiya y a instauré une boutique, ce qui explique d’autant plus la présence de la mascotte dans l’animé.

En parlant de Tachikawa !

Justement, en parlant de Tachikawa, vous pourrez observer quelques plans de la ville à travers les épisodes de Frame Arms Girl.

↑Pedestrian Deck au nord de la gare de Tachikawa.↑

↑Proche de Tachikawa Girls’ High School.↑

↑Kotobukiya à Tachikawa, l’étage Frame Arms Girl est le 2F.↑

↑Supermarché au nord de Tachikawa.↑


J’ai tout de suite été conquise par le générique d’ouverture de Frame Arms Girl, 「Tiny Tiny」 interprété par Rie Murakawa que l’on connaît principalement pour son job de seiyu dans Vividred Operation sur le personnage de Aoi Futaba ou encore Nyaa-tan de Etotama. Ce titre à la fois punchy mais aussi doux par ses paroles donne à l’opening une très bonne entrée en matière à l’animé.

L’ending est interprété par les trois doubleuses principales de Frame Arms Girl, Narumi Kaho, Yuu Ayase & Rika Nagae. C’est terriblement mignon et conclu parfaitement la fin des épisodes, ni plus, ni moins.

Des drama CD sont également disponibles, bien que cela puisse sembler inutile si l’on ne comprends pas un mot de japonais, les deux éditions sont néanmoins intéressantes. La plus simple des deux dispose d’autocollants pour les model kits alors que l’autre propose une couleur alternative (et limited) pour la Cu-Poche de Gourai.

Des mini albums sont apparus dernièrement, il s’agit de character songs des personnages principaux. Les versions Limited Edition sont vendus avec un socle pour Frame Arms Girl.


Un manga du nom de Frame Arms Girl écrit et illustré par Tsuneo Tsuneishi est sorti le 09 avril 2017. Ce manga est pré-publié à travers les pages du Monthly Comp Ace de Kadokawa. Il existe également un light novel ; Frame Arms Girl What does it mean Cute? écrit par Fuminori Teshima.

Un livre très intéressant est sorti il y a quelque temps. Frame Arms Girl Modeling Collection propose de nombreuses photographies et description des Frame Arms Girl, les photo sont superbes et je ne peux que vous le conseiller.

About Author

Créatrice de MoePop (2005). J'aime le japon, ses traditions, son univers et sa culture Pop. Otaku et fangirl à plein temps, j'aime partager ma passion quotidiennement en votre compagnie. Kaname Madoka & Katō Megumi Fan. Peace !

Un commentaire

  1. Pingback: 「OTALIFE」 Mon premier Model Kit.

Leave A Reply