「OTALIFE」 Mon premier Model Kit.

8

Bonjour à tous, ici Ruru !

Article spécial aujourd’hui puisque c’est un petit guide pour succomber à l’univers des FRAME ARMS Girl que je vous propose. Si comme moi il y a quelque temps vous ne savez absolument pas ce qu’est un Model Kit mais que les divers produits FAG de chez Kotobukiya vous intéresse alors cet article devrait pouvoir vous aider.

Mon attirance envers les FRAME ARMS Girl ne date pas d’hier, la gamme m’avait toujours interpellée mais les figurines prennent une place tellement importante que je laissais de côté ces mecha musume fantastiques. C’est grâce aux demandes de certains lecteurs que j’ai commencée à prendre du temps pour étudier la gamme afin de pouvoir vous en parler plus convenablement sur des simples previews (Gourai, Stylet, etc). Mais cela ne suffisait pas, j’ignorais de quoi avait l’air le produit de base, c’est alors que j’ai eu un coup de cœur énorme pour la FAG Hresvelgr.

C’est avec ce modèle que débute mon apprentissage du model kit et à travers cet article, je vous raconte mon expérience de ma première fois sur une Frame Arms Girl.

  • Modèle : Frame Arms Girl Hresvelgr
  • Mon niveau : Novice (première fois)
  • Temps de réalisation : 9h
  • Accessoires à posséder : Une pince coupante

En ouvrant la boite pour la première fois, j’ai commencé à pâlir « Oh zut, dans quoi me suis-je embarqué, pourquoi n’ai-je pas commencé par un modèle plus simple ?« . En effet en tant que novice dans le monde du model kit, découvrir un million de grappes sous plastique fait très très peur.

Ah oui quand même.

Voici donc quelques conseils si comme moi vous étiez hésitant avant de faire votre achat.

Avant de se jeter sur les grappes, étudier attentivement le manuel, essayer de comprendre la logique des schémas, après la première page comprise, le reste sera d’une simplicité enfantine.

Déballer méticuleusement grappe par grappe et les placer par ordre peut être un bon gain de temps. Je m’explique. Chaque grappe est annotée d’une lettre et chaque pièce de la grappe dispose d’un numéro. Par exemple, lorsque l’on se réfère aux schémas de montage, la pièce A7 correspond à la grappe A pièce 7. Il est donc préférable de ne pas dégrapper trop rapidement afin de garder la correspondance de la pièce.

Quelques indications seront inscrites en japonais, mais la langue n’est pas absolument pas un problème pour monter votre FRAME ARMS Girl. Le kit commence de la tête jusqu’aux pieds puis se termine avec l’armure.

Après la découverte du guide, place à la pratique. La pince coupante sera votre meilleure amie durant les prochaines heures, sans elle, pas de model kit.

Lorsque l’on dégrappe la pièce, il faut essayer de couper le plus proche du plastique afin de ne pas abimer les détails (bord plat de la pince vers vous). Si il n’est pas facile de passer la pince dans la grappe, il est préférable de couper la pièce avec les moulures inutiles afin de pouvoir couper plus proprement en étant à l’aise.

S’il reste des traces de moulure (à cause du procédé de fabrication), pas de panique, il est possible de les retirer en ponçant légèrement avec du papier de verre ou de la laine de fer (attention, prendre une valeur douce).

De toute manière, certaines moulures seront cachées au montage donc prenez votre temps pour voir où seront disposé des pièces avant d’entreprendre une action pas forcément nécessaire.

Lentement mais surement.

Au final, j’ai mis deux après midi complètes à réaliser ce modèle, pour une première fois, je suis vraiment satisfaite, mais je confirme ma pensée première, débuter avec un modèle simple aurait été plus judicieux (comme avec le modèle de Materia par exemple).

Cependant, je ne regrette pas, ce fut une expérience agréable et cela m’a donné envie d’en refaire, je ne manquerais pas de réaliser un nouvel article lorsque je le ferais mais pas sans avoir réussis a me procurer la légendaire pince coupante KOTOBUKI !

Je vous quitte avec quelques photo (sans retouche) de Hresvelgr.

Racontez moi votre première expérience sur un model kit !

About Author

Créatrice de MoePop (2005). J'aime le japon, ses traditions, son univers et sa culture Pop. Otaku et fangirl à plein temps, j'aime partager ma passion quotidiennement en votre compagnie. Kaname Madoka & Katō Megumi Fan. Peace !

8 commentaires

  1. bonjour je me tenterai bien , ça a l air de ressembler au montage des gundam ; mais j ai une question pour les yeux ce sont des autocollants ou c est toi qui les a peints ?

  2. Ça semble vraiment ardu à faire, mais le résultat est génial! <3 J'adore!

    J'ai acheté un buste de Makina de Macross Delta à assembler soi-même. Je n'ai toujours pas eu le courage de la monter ^^"

    • Sincèrement, non, c’est vraiment simple une fois que l’on a compris le truc.

      Bon courage pour le buste, j’aimerai bien le voir une fois terminé :)

  3. Rhaaa en voyant ça ça me donne envie de m’y mettre, ça me rappelle les maquettes que je faisais quand j’étais gosse (bon là c’est 1000 fois plus compliqué à ce que je vois, c’est un peu le Ikéa de la maquette xD).
    Mais sinon elle est très bien faite cette petite demoiselle moecha.
    Et bravo pour la dextérité et la patience du montage ^^.

  4. Je fais des gunpla, je ne m’attendais pas à autant de grappes pour une FAG ! Ca donne clairement envie, je pense que ça sera mon prochain modèle quand j’aurai fini mes 3 actuels ^^

Leave A Reply