[Anime] Mahouka Koukou no Rettousei, The irregular at magic high school !

Bonjour à tous, ici Weeds Otakyun !

Nous nous retrouvons pour le dernier avis de la saison printemps 2014 avec l’anime à succès du moment Mahouka Koukou no Rettousei ou plus connu chez nous sous le nom de The irregular at magic high school disponible sur la plateforme Wakanim !

Avis - Anime - Mahouka Koukou no Rettousei - Ruru-Berryz

Bannière - Fiche - Mahouka Koukou no Rettousei - Ruru-Berryz

  • Titre original : 魔法科高校の劣等生
  • Autre titre : The irregular at magic high school
  • Nombre d’épisode : 26
  • Saison : Spring 2014
  • Genre : Shonen – Magie – Romance – School – Sci-Fi
  • Studio : Madhouse
  • Licencié en France chez : Wakanim
  • Site Officiel

-Staff-

  • Scénariste du Light Novel : Satou Tsutomu
  • Illustrateur du Light Novel : Ishida Kana
  • Réalisateur : Ono Manabu
  • Character Designer : Ishida Kana
  • Musique : Iwasaki Taku

-Seiyuu-

  • Shiba Tatsuya : Nakamura Yuuichi (Kyosuke Kousaka de OreImo)
  • Shiba Miyuki : Hayami Saori ( Aragaki Ayase de OreImo)
  • Shibata Mizuki : Sato Satomi (Tamura Manami de OreImo)
  • Erika Chiba : Uchiyama Yumi (Kirishima de Aoki Hagane no Arpeggio : Ars Nova)
  • Leonhart Saijou : Terashima Takuma (Apollo de Aquarion Evol)
  • Mayumi Saegusa : Kana Hanazawa (Gokou Ruri de OreImo)

Bannière - Résumé - Mahouka Koukou no Rettousei - Ruru-Berryz

La magie est devenue une technologie courante tout comme les pouvoirs qu’elle procure. Tatsuya et Miyuki sont deux frère et sœur bien différents. L’aîné n’est pas très doué alors que Miyuki, sa petite sœur, semble n’avoir aucun défaut. Ensemble, ils décident de s’inscrire dans une école de magie renommée. Leurs journées paisibles vont prendre des allures chaotiques… 

Bannière - Avis - Mahouka Koukou no Rettousei - Ruru-Berryz

L’adaptation en anime de Mahouka Koukou no Rettousei ou plus communément appelé chez nous sous le nom de The Irregular at Magic High School, faisait partie de mes grosses attentes de la saison printemps 2014, depuis son annonce lors du Dengeki Bunko Autumn Festival 2013puisqu’il fait partie des légendes du Dengeki Bunko.

À la base, la série était publié sur un site en ligne du nom de Syosetsuka ni narou depuis octobre 2008, suite aux succès plus que grandissant de l’œuvre de  Tsutomu Satō (50 millions de vues  juste avant son retrait du site en 2011), ASCII Media Works décide de racheter la licence et de la publier sous le label Dengeki Bunko, ce qui fait de Mahouka le second Web Novel après Sword Art Online à être publié par Dengeki Bunko.

Malgré son succès qui ne cesse de croître au fil des années (plus de trois millions de copies vendue en 3 ans), on pouvait s’attendre à une petite perle sur cette adaptation en version animée, mais quand est il réellement ? Nous allons essayer de voir ça de plus près dans mon avis sur la première partie de cette adaptation !

Le scénario nous envoie dans un monde où la magie est utilisée comme une simple technologie, invocation de feu, de glace, déplacement quasi instantané sont maintenant monnaie courante. Nous allons suivre la vie d’un duo peu ordinaire, un frère et une sœur qui viennent tout juste d’intégrer l’une des écoles de magie la plus populaire au monde. La petite sœur Shiba Miyuki est considérée comme l’élève la plus douée des premières année, elle voue une fascination sans faille envers son frère aîné, Shiba Tatsuya qui lui ne semble pas très doué avec l’utilisation de la magie, bien que cela soit rendu totalement faux dans la trame scénaristique.

Après plusieurs épisodes, on se rendra compte que des thèmes comme le racisme (Bloom versus Weeds) et l’endoctrinement sectaire sont utilisés de façon assez intelligente, mais plus assez mis en avant après l’épisode sept (quoi que nous avons eu droit à un petit rappel dans le dernier épisode en date), je trouve ça un peu dommage.

Pour être franc avec vous, je n’ai pas lu le light novel donc je ne pourrais pas dire si nous avons là une copie conforme de son œuvre original, mais j’ai l’impression que le studio Madhouse a voulu resté trop fidèle aux écrits de Tsutomu Satō à cause de ses arcs interminable et pas souvent très passionnant, je pense notamment au second arc du nom de « Nine Schools Competition« . 

Comme j’ai pu le dire précédemment, l’anime a un très gros problème de rythme à chaques épisodes on peut être sur que nous allons avoir quasiment vingt minutes pas vraiment intéressantes avec des passages sur les groupies de Tatsuya, une Miyuki jalouse qui va bouder son frère ou le taper, des explications de théorie sur la magie et un climax à chaque fin d’épisodes qui nous pousse à voir l’épisode suivant avec une extrême impatience même si l’épisode entier était absolument chiant.

Malgré cela, L’intrigue est assez bien ficelé et ne dégage que certaines informations au compte-gouttes comme sur le passé des frère et sœur Shiba et de leur clan qui semble prendre une très grande place dans la trame principal puisqu’ils veulent destituer leur tante actuellement à la tête du clan et de faire main basse sur la totalité du clan pour une raison encore obscure à l’heure actuel ou bien l’aide scientifique qu’apporte Tatsuya à l’armée.

En plus de l’intrigue, le character design est le point fort de cette adaptation puisque nous avons une copie conforme des personnages présents dans l’univers de la série grâce à la participation de Kana Ishida, l’illustrateur du LN entant que character designer principal de cette adaptation en version animé. L’animation est assez fluide et les scènes de combat sont assez sympathique à regarder.

Je rajouterais une mention spéciale aux Seiyuu qui font un travail excellent sur cette anime et surtout que nous retrouvons une partie des doubleurs de la série Ore no Imouto ga Konna ni kawaii wake ga nai (instant fanboy oblige), il manque juste ma petite Ayana Taketatsu (Kirino Kousaka) et c’était parfait !

regardez vous Mahouka Koukou no Rettousei ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Bannière - OST - Mahouka Koukou no Rettousei - Ruru-Berryz

L’intro theme du nom de Rising Hope, fera plaisir à énormément de monde puisqu’il est chanté par la talentueuse LiSA que nous avons déjà pu entendre sur des licences comme Fate/Zero (Oath Sign), Sword Art Online (Crossing Field) & Day Break Illusion (Träumerei). Malgré le côté rythmé et entraînant du morceau, je n’ai jamais été très fan du style de LiSA. C’est donc sans grande surprises que je n’y ai pas vraiment accroché.

L’ending quand à lui est interprété par ELISA que beaucoup connaissent grâce à ses interprétations de l’opening 1 & 2 de Kami Nomi zo Shiru Sekai et de la plupart des ending de To Aru Kagaku no Railgun. Je ne vais pas vous cacher que le côté assez calme de l’outro theme ne m’a pas gêné  et il avait même un petit sentiment de frustration dès les premières notes vers la fin de l’épisode qui annoncé une nouvelle coupure en plein milieu de l’action.

La bande son quant à elle a été confiée à Taru Iwasaki que nous connaissons déjà pour son travail sur des séries comme Tengen Toppa Gurren Lagann et Jormungand. Par la même occasion, je vous conseils de retenir ce nom puisqu’il s’occupera aussi de l’OST d’une série que beaucoup attendent, Akame ga Kill !

  • Opening 1 : Rising Hope by LiSA
  • Opening 2 : Grilletto by GARDNiDELiA (à partie de l’ep. 14)
  • Ending 1 : Millenario by Elisa
  • Ending 2 : Mirror by Rei Yasuda (à partie de l’ep. 14)

Avis - Anime - Mahouka Koukou no Rettousei - Ruru-Berryz 1 Avis - Anime - Mahouka Koukou no Rettousei - Ruru-Berryz 2 Avis - Anime - Mahouka Koukou no Rettousei - Ruru-Berryz 3

Bannière - Book - Mahouka Koukou no Rettousei - Ruru-Berryz

La licence Mahouka Koukou no Rettousei est tirée d’un Light Novel écrit par Tsutomu Satō et illustré par Kana Ishida, il est publié depuis juillet 2011 par ASCII Media Works. Il compte treize tomes à son actif et la série est toujours en cours de publication ! N’ayant pas tenté la lecture de cette œuvre, je ne pourrais pas vous dire si la version animée est fidèle au LN.

Il est à noter que depuis décembre 2011, cinq manga ont vu le jour grâce aux succès grandissant de la série, quatre sont toujours en cours de publication. 

Malheureusement, aucun Manga et Light Novel n’est actuellement licencié en France !

En conclusion, Mahouka Koukou no Rettousei arrivera à trouver son public assez facilement grâce à son potentiel avec lequel je n’ai toujours pas été convaincu, trop de fanservice et passages inutiles dans la version animé pour pouvoir apprécier correctement la trame principale.

Je note que des points fort comme l’animation excellente, un character design soigné et un cast de seiyuu impressionnant font que l’anime n’est pas absolument à jeter. Après l’écriture de cet article, je ne sais toujours pas si je vais continuer à suivre les aventures de Tatsuya & Miyuki !

Cet avis n’implique que ma vision personnel de The irregular at magic high school,
je vous invite surtout à tenter l’expérience et faites vous votre propre avis !

About Otakyun

Serviteur de Queen RuRu, j'occupe le poste de rédacteur de la section Figurine depuis début 2013. Passionné par l'univers otaku depuis une petite dizaine d'années, j'ai gravis les échelons de l'otaku attitude, pour devenir un fan inconditionnel de la série Oreimo, des Ebichu, Momoclo et de tout ce qui est MOE.