La licence Fate/ pour les débutants, par où commencer ?

10

Bonjour, ici Ruru pour vous parler d’un sujet très spécial ; l’univers Fate/ mais pour les débutants !

Fate, Fate/stay night, Fate/Zero, Fate/stay night: Unlimited Blade Works, Fate/Apocrypha, Fate/Grand Order, tant de Fate et aucune idée de ce à quoi ça correspond ? Et bien vous étiez comme moi il y a quelque temps, perdu dans un univers vraiment impressionnant tant il est riche de par son histoire et des nombreuses choses en relation depuis sa création.

Mes maigres connaissances sur Fate ne datent pas d’hier mais plutôt de 2006 lors de la sortie de l’anime Fate/stay night que j’avais suivi à l’époque mais depuis, le néant s’est installé entre cette licence et moi. Faute de temps et surtout d’une certaine flemme, je me maintenais à peu près à la page avec les différentes sorties de figurines (enfin, je ne comprenais absolument rien aux classes pour être franche, c’est Monsieur Kyun qui me soufflait quoi dire) puis un jour, je fus prise d’une foudroyante envie d’en savoir plus afin de mieux comprendre cet univers que j’avais oublié depuis les années 2000 (mieux vaut tard que jamais!).


Moi et la compréhension de l’univers Fate/ au début.

Lorsque j’ai commencé à parler de Fate sur twitter, j’ai eu de nombreuses demandes : « Est-ce que c’est bien ? » « Par où commencer ? » « Où trouver les épisodes ? », je vais donc tenter de vous répondre convenablement en me basant sur mon expérience récente et en pensant « Comment expliquer Fate pour les débutants comme moi ?« , en essayant du mieux possible à ne pas faire d’erreurs dans cette grande épopée du Saint Graal (au risque de me faire fouetter par les fans de la première heure).

Bien que cet article se concentre sur les différents anime des grandes routes principales de Fate/, il est important d’en connaître ses origines ainsi que quelques informations importantes lorsque l’on débarque dans cette licence. Aucun spoilers importants ne seront indiqués.

L’origine.

Fate/stay night est un visual novel de type eroge écrit par Nasu Kinoko et illustré par Takeuchi Takashi. Créé par TYPE-MOON, il fut mis en vente le 30 janvier 2004. Il s’agit de la première œuvre commerciale de TYPE-MOON en tant que studio professionnel.

Le jeu comporte trois scénarios différents : Fate, Unlimited Blade Works et Heaven’s Feel. Au début du jeu, seul le scénario Fate est jouable, et il faut terminer un scénario pour débloquer le suivant. Il y a trois routes avec une héroïne différentes pour chacune ; Saber pour Fate, Tohsaka Rin pour Unlimited Blade Works et Matou Sakura pour Heaven’s Feel.

L’histoire se déroule au cours de l’hiver 2004 et prend place dans une ville japonaise, Fuyuki. 7 Mages s’affrontent à mort à l’aide de Servant, des réincarnations de héros des temps anciens, pour déterminer qui est digne de posséder un artefact sacré capable d’exaucer n’importe quel souhait : le Saint Graal.

La grande guerre du Saint Graal.

C’est LA grande thématique principale de la série, la Guerre du Saint Graal est le nom du rituel, de la compétition qui décidera du propriétaire du Saint Graal au travers d’une bataille acharnée.

La guerre a lieu dans la ville de Fuyuki, elle est unique car elle est la seule à comporter un système de Servant qui utilise des Esprits Héroïques en tant que familiers. Après chaque guerre, un cycle d’environ 60 ans (sauf exception) est nécessaire pour accumuler suffisamment de mana pour invoquer les sept Servant de la guerre suivante.

Le Graal choisit des Master qui auront une chance de remporter la guerre et les sept premiers d’entre eux qui auront invoqués un Servant pourront y participer. La guerre est une sorte de « battle royale » jusqu’à ce qu’il n’y ait plus qu’un Servant. Celui ou celle qui remportera la guerre aura la possibilité de se voir accorder un souhait. Cependant, les Master doivent suivre les règles établies au cours des guerres, comme tout faire pour que la guerre reste dans l’ombre, et donc éviter de s’en prendre massivement à la population.

Les différentes classes des Servant.

Les Servant sont de très puissants familiers invoqués par des Mages, ces Esprits Héroïques sont les réincarnations de héros des temps passés et possèdent des caractéristiques surhumaines et capacités redoutables appelées Nobles Phantasmes.

Les Servant sont divisés en sept classes* : Saber, Lancer, Archer, Rider, Caster, Assassin et Berserker. Les Servant collaborent avec leurs Master car eux aussi veulent obtenir le Graal pour exaucer leur souhait le plus cher.

* Ces sept classes sont les classes basiques, cependant, il existe de nombreuses autres classes à travers d’autres licences Fate/ (Shielder, Ruler, Avenger, Saver, etc).

Saint Graal, Fuyuki, Master, Servant, les bases sont posées.

Le meilleur conseil serait de simplement faire les visual novels mais papotons un peu anime et uniquement dans les grandes lignes (car oui, il en existe d’autres mais pas forcément utile pour les débutants).

Par où commencer Fate/ ?

Fate/Zero (2011)
Épisodes : 25 (Studio UFOTABLE)
Diffusion : ADN

Fate/Zero est à la base un light novel issu d’une collaboration entre TYPE-MOON et nitro+. Imaginé par Nasu Kinoko, écrit par Urobuchi Gen et illustré par Takeuchi Takashi, il s’agit d’une préquelle au visual novel Fate/stay night.

L’histoire de Fate/Zero se déroule 10 ans avant les évènements de Fate/stay night. On y suit le déroulement de la 4e Guerre du Saint Graal, à Fuyuki.


Fate/stay night: Unlimited Blade Works (2014)
Épisodes : Prologue + 25 (Studio UFOTABLE)
Diffusion : Wakanim

L’histoire nous emmène dans la vie de Shirô Emiya, un jeune homme élevé par un mystérieux magicien après la mort tragique de ses parents. Shirô est devenu un lycéen solitaire capable de réparer les objets d’instinct et de lancer quelques sorts.

Au cours d’une nuit mouvementé, il est entraîné dans une féroce bataille entre deux magiciens mais Shirô réussi à invoquer Saber, une redoutable épéiste pour le protéger. Il se retrouve alors dans une guerre impitoyable pour la quête du Saint Graal, une relique qui exaucerait les vœux. Route de Tohsaka Rin.

Attention spoiler : Les gens meurent si ils sont tués.

Si vous désirez découvrir une seconde fin à cet anime, une fin alternative est incluse avec le second box BR de la série au Japon. Cet épisode de dix minutes environ se nomme Fate/stay night: Unlimited Blade Works Sunny Day.

Et enfin, un film du même nom est sorti en 2010, ce dernier est disponible sur ADN.


Fate/stay night (2006)
Épisodes : 24 (Studio DEEN)
Diffusion : ADN

L’histoire comporte sept Masters s’affrontant dans la ville de Fuyuki. Dotés de pouvoirs magiques, et pouvant compter sur l’aide de Servants qu’ils ont invoqués, le dernier d’entre eux pourra s’approprier le Graal et faire exaucer son vœu le plus cher. Il s’agit de la première route, celle de Saber (Fate).


Fate/stay night [Heaven’s Feel] I. presage flower
Fate/stay night [Heaven’s Feel] 2. lost butterfly
Fate/stay night [Heaven’s Feel] 3. spring song

Il s’agit de l’adaptation de la troisième et dernière route nommée Heaven’s Feel du visual novel Fate/stay night ; Il s’agit de la route de Matou Sakura.

Il voulait la protéger. C’était son désir le plus profond. 10 ans après « La Guerre du Saint Graal » qui vit s’affronter les maîtres et leurs Servants, une nouvelle guerre éclate aujourd’hui dans la ville de Fuyuki. Shirô, fils adoptif d’un combattant de l’ancienne guerre, Kiritsugu Emiya, décide de prendre part à ce nouvel affrontement afin de tenir sa promesse envers son père. Aux côtés de Shirô se tient Sakura Matô, une jeune fille éprise de lui. Elle se rend chaque jour à son domicile pour lui préparer ses repas, apportant ainsi un peu de lumière dans sa vie.

Mais depuis le début de « La Guerre du Saint Graal », l’air environnant est devenu bien plus pesant. Les meurtres se multiplient dans la ville de Fuyuki. Shirô décide de protéger Sakura. Aux côtés de Saber, le Servant auquel il a fait appel, Shirô rejoint le camp du mage Rin Tôsaka et prend part à la guerre. Mais lorsque des forces obscures viennent se mêler à la bataille, l’issue du combat devient incertaine …

Le film 1 (Fate/stay night [Heaven’s Feel] I. presage flower) fut diffusé d’une projection spéciale au grand Rex le 02 février 2018 puis disponible sur la plateforme Wakanim.

Le film 2 (Fate/stay night [Heaven’s Feel] 2. lost butterfly) sera diffusé au Grand Rex le 23/02/2019.


Mon expérience et mon conseil de visionnage :

On m’avait fortement conseillé de commencer par Fate/Zero mais je me suis lancé en premier dans Fate/stay night: Unlimited Blade Works (rebelle!) et je ne regrette pas vraiment ce choix. Avoir débuté avec UBW peux dérouter, il y a de nombreuses choses à assimiler rapidement mais si l’on s’accroche, tout est relativement simple à comprendre sans avoir énormément de connaissances. J’ai immédiatement enchainé sur Fate/Zero qui m’a énormément aidé à la compréhension de UBW et certains point de Fate/Zero aurait pu finalement me « spoil » certains éléments, donc ce n’est pas plus mal au final, et enfin, j’ai terminé avec l’adaptation de la première route, Fate/stay night.

Je fais le choix de placer Fate/stay night après Fate/Zero et UBW car nous sommes en 2018 à l’heure où j’écris ses lignes et que l’anime à sacrément mal vieilli, conseiller le bon vieux Fate/stay night de 2006 ne serait pas une bonne mise en bouche de mon point de vu. Il est tout de même à regarder en se mettant bien en tête que c’est ancien mais qu’à l’époque, c’était quand même sympa (rien que pour l’opening « disillusion », ça valait le coup).

Ordre chronologique au choix :

Fate/stay night > Fate/Zero > Fate UBW
Fate/Zero > Fate UBW > Fate/stay night
puis Heaven’s Feel.


Et les spin offs ?

Les spins off font partie de l’univers Fate/ mais ne sont pas nécessaires pour la compréhension des trois grandes routes principales et vous pouvez donc les regarder dans l’ordre que vous le souhaitez et quand vous voulez.

Spin Off: Fate/Apocrypha, Fate/kaleid, Fate/Grand Order SelectShow

Tout ceci n’est qu’une infime partie de l’univers que propose TYPE-MOON, c’est incroyable comment un petit cercle/studio a pu évoluer d’une façon aussi incroyable. Ayant une énorme sensation d’inachevé à la fin de la rédaction de cet article (trop de choses à dire, explorer, je pourrais en parler durant des heures mais je perdrais la moitié des lecteurs en cours de lecture je pense), je ne peux que vous conseiller d’entreprendre vos propres recherches, de vous renseigner sur les différentes adaptations tout support confondus, des nombreuses références autour des Servant et du monde de Fate/ en général, vous ne serez pas déçu du voyage.

Désormais, je comprends parfaitement l’engouement autour de la multitude de personnages existants, des grands noms allant de Tohsaka Rin à Saber en passant par Ilyasviel von Einzbern, Archer, Emiya Shirou et Matou Sakura pour ne citer qu’eux et c’est avec plaisir que je vais continuer cette année mon enrichissement autour de cette grande licence.

On discute ?

Illustration image à la une en homepage :
Saber – Fate/Zero Animation Visual Guide I.

About Author

Créatrice de MoePop (2005). J'aime le japon, ses traditions, son univers et sa culture Pop. Otaku et fangirl à plein temps, j'aime partager ma passion quotidiennement en votre compagnie. Kaname Madoka & Katō Megumi Fan. Peace !

10 commentaires

  1. En ce qui me concerne, j’ai vu Fate stay night et UBW . Je n’ai pas encore vu Fate zero, et je crois que je vais le regarder après les 3 films de Heaven’s feel. Comme cela a été dit, fate Zero risque de fournir des révélations qui vont gâcher l’effet de surprise de la troisième route ( avec sakura notamment). Et comme il s’agit d’un préquel, je pense qu’il est judicieux de le voir justement après toutes les routes principales.

  2. Legendz-Senpai on

    C’est exactement ça même si j’ai tendance (comme la large majorité) à Conseiller Fate zéro car la fin étant en lien avec le début de stay night c’est bien mieux et ça évite les spoils… Mais tu peux au final apprécier l’oeuvre en commencent par le Fate stay night 2006 ensuite Zéro, celui de 2014 et le reste pour voir l’évolution graphique et autres même si encore une fois Fate Saty night 2006 peut vite « dégoûter » (pour certains) rien que pour l’histoire donc ce n’est pas un très bon exemple à prendre ! Pour le film vraiment hâte de le voir au cinéma en France enfin j’espère…

  3. Très bon article sur la licence Fate qui arrive a bien résumer la complexité de l’œuvre.

    Moi-même j’ai commencé par la 1ère série de 2006 qui n’est sûrement pas la meilleure (entièrement d’accord avec toi elle a très mal vieillie) mais qui m’a donné en 2006 l’envie de me plonger dans l’univers de Fate et plus particulièrement du Type-Moon immédiatement après avoir regardé le premier épisode, je me suis intéressé aux visuals novel et aux travaux antérieurs de Type-Moon .
    L’univers mis en place par Nasu (Le Nasuverse) est tellement vaste et intéressant qu’il serait difficile à expliquer avec un seul article te concentrer seulement sur la licence Fate est une excellente idée. Cela peut permettre à ceux qui sont rebutés par sa complexité de commencer cette licence, qui est un excellent point d’entrée pour les œuvres de Type-Moon. L’univers que Nasu a mis en place au fil des années est selon moi un des meilleurs actuellement en matière de densité et de richesse.
    Selon moi l’ordre devrait être Fate 2006 (peut être évité pour les raisons cités avant) Fate UBW, les films heaven’s feel, et la série fate zero ,mais ton raisonnement pour le visionnage a sa logique aussi .

    Et j’ai une petite question pour toi Ruru ; Saber, Rin ou Sakura ?

    • Merci pour ton retour ! En préparant l’article j’ai découvert le Nasuverse et j’ai été prise d’une frénésie à vouloir commencer une série d’article là dessus… Mais ce serait vraiment trop long et bien trop complexe à mettre en place, déjà que je manque de temps pour parler figurine alors si je me lance là dedans, mes cernes deviendraient mes meilleures amies.

      Saber, Rin ou Sakura. C’est tellement difficile de choisir !

      J’ai eu le coup de foudre sur Rin avec UBW.
      Le coup de cœur important sur Saber avec Fate/Zero et Fsn.
      Et l’enfance de Matou Sakura m’a tellement fait de la peine que j’ai une étrange affection particulière pour ce personnage, je pense qu’elle pourrait vraiment me séduire après avoir vue les 3 films HF.

      Allez, pour l’instant, je dirais Saber en tête du classement ! :)

  4. Pour parler d’avec lequel commencé comme ça a l’air de faire débat, je pense que commencé par Fate/0 ou Fate/SN ne change pas grand chose lorsque l’on connait pas du tout l’histoire. Ca dépend plus de « Est-ce que je veux voir quelque chose qui part sur l’idée qu’on a déjà vu ‘la base’ mais comme ça, je connais le début » et donc, commencer par Zero ou si on veut se lancer dans Stay Night qui pose l’idée mais qui a un passé qui est évoqué (et donc connaître des parties de Zero avant même de le débuter). Ensuite concernant Fate/SN 2006 du studio Deen, c’est intéressant de le regarder si on veut connaître toute les routes sans faire le VN (ou sans lire l’histoire) mais il est clair qu’il a mal vieilli graphiquement, il ressemble plus au dessins du Visual Novel qu’au style que lui donne ufotable désormais.
    Du coup au final, le mieux, c’est de faire comme on veut

    Sinon, ce qui est vraiment intéressant tout de même c’est le développement fait derrière, c’est vraiment très riche, chaque classe a ses propres caractéristiques, l’univers est vraiment sympathique et c’est aussi assez intéressant de voir les autres adaptations de jeux de Type-Moon et voir les « liens » entre les personnages de chaque œuvres. Concernant, Fate/Kaleid, même si je pense que tout le monde ne peut pas aimer le style, il est vraiment sympa à voir dans le sens où on sent que Hiroshi Hiroyama est vraiment un fan de l’univers de Fate/.

    En tout cas, c’est un article qui me semble très intéressant pour les personnes qui ne connaissent pas Fate/, surtout en ce moment de future sortie vostfr de Fate/SN HF.

  5. Salut salut.

    Alors pour commencer ta plus ou moins raison pour ce qui est de l’ordre de visionnage. Mais j’aurais juste 2/3 petites précisions pour ceux voulant allez un peu plus loin.

    ___________________________________________________________________________________________________________________

    – Le VN de Fate/Stay Night (50h de jeu) [Kinoko Nasu]

    FATE : « Soi-même comme idéal »

    Sert à introduire le monde que Nasu à créé. Il sert à nous raconter l’histoire de Saber, à développé la base du
    personnage d’Emiya Shirou et les débuts de la cinquième guerre du Saint Graal.

    UNLIMITED BLADE WORKS : « Luttant contre soi-même comme idéal »

    La route de Tohsaka Rin et de son servant Archer. Il sert à résoudre les questions mis de coter dans la route FATE.

    HEAVEN’S FEELS : « Le conflit entre le réel et l’idéal »

    L’acte final qui sert de route pour Matou Sakura.

    ___________________________________________________________________________________________________________________

    – LN/Anime de Fate/ZERO : « Le prequel de Fate/Stay Night » [Gen Urobochi sous la direction de Kinoko Nasu]

    Développe l’histoire de la quatrième guerre du Saint Graal 10 ans avant les événements de Fate/Stay Night.

    – VN de Fate/Hollow Ataraxia : « La sequel de Fate/Stay Night » [Kinoko Nasu]

    Ce passe 6 mois après Fate/Stay Night, mélange les différentes fins du premier VN.

    – Les différent animes (UBW, Heaven’s Feels, Studio Deen, Carnival Phantasm)

    ___________________________________________________________________________________________________________________

    – Fate/Kaleid Liner PRISMA ☆ ILLYA [Hiroshi Hiroyama]

    Ce qui à déjà été dit. Le début fait très mahou shoujo, cependant il converge vers du Fate assez rapidement, l’anime met en avant beaucoup de scène ecchie mais si on arrive à passer au dessus de cela, l’histoire est intéressante et pour les futures saisons, le ecchie est moins mis en avant pour un scénario de plus en plus sérieux.

    Le manga contient beaucoup moins de scènes ecchie pour les personnes que ça risque de rebutées.

    ___________________________________________________________________________________________________________________

    – Fate/Strange Fake [Ryohgo Narita]

    C’était censé être juste une blague pour le poisson d’avril de 2008 (de son nom original : Fake/States Night), maintenant c’est un LN et un manga.

    Cette guerre est une copie de la troisième guerre du Saint Graal de Fuyuki, cela ce base dans la ville de Snowfield, malheureusement l’imitation n’est pas parfaite et la classe Saber ne peut être invoquer.

    Un roster de puissants personnages, une très bonne oeuvre malheureusement je ne peut en dire plus ça sera du spoil.

    ___________________________________________________________________________________________________________________

    – Fate/EXTRA [Kinoko Nasu]

    Ce qui a déjà été dit est correcte, cependant pour le RPG malgré son système de combat un peu vieillot le jeu est intéressant à faire pour l’histoire, trois routes son proposées : Red Saber/Casko (Caster)/Archer Mumei.

    – Fate/EXTRA CCC [Kinoko Nasu]

    Suite de EXTRA, nouvelles routes et nouveaux personnages sont au rendez-vous. Malheureusement le jeu n’a pas été traduis, plusieurs traductions sont trouvables sur internet, il est très importants de faire Fate/EXTRA et CCC pour comprendre pleinement Fate/EXTELLA même-ci il n’est pas forcement obligatoire pour profiter du jeu.

    – Fate/EXTELLA [Hikaru Sakurai & Kinoko Nasu]

    L’histoire se passe dans le même monde que Fate/EXTRA et EXTRA CCC, c’est un jeu développé par MAVELOUS,
    il y a 4 fractions pour un total de 16 personnages.

    – Fate/EXTELLA LINK [Hikaru Sakurai & Kinoko Nasu (?)]

    Toujours développé par MARVELOUS, il sort le 07 Juins 2018 au japon suivis par une sortis mondiale encore non communiquée.

    L’histoire se situe après Fate/EXTELLA les 16 anciens personnage seront de retours avec 4 nouveaux personnage et 6 restants encore inconnus.

    ___________________________________________________________________________________________________________________

    – Fate/Prototype [Kinoko Nasu]

    Un OAV sortis en même temps que Carnival Phantasm racontent la deuxième guerre du Saint Graal en 1999. Ceci été l’idée principale de Fate/Stay Night, cependant il fut changer pour ce connais maintenant.
    Cet série ne possède pas encore d’adaptation propre à elle (hors l’OAV).

    -Fate/Prototype Fragment of Blue and Silver [Hikaru Sakurai]

    Cela ce passe durant la première guerre du Saint Graal en 1991. Un CD Drama sortira en 2018 avec les même VA que ce que l’on connais déjà.

    -Fate/Labyrinthe [Hikaru Sakurai]

    Quelqu’un a installer et activé un Saint Graal dans le septième labyrinthe de Caubac Alcatraz.

    ___________________________________________________________________________________________________________________

    – Fate/Apocrypha [Yuuichirou Higashide]

    A la base, il s’agit d’un jeu en ligne mais qui fut annuler avant d’être repris en LN

    T’a déjà dit une bonne partie de l’essentielle à savoir.

    L’anime est bien mais il manque quand même quelques parties par rapport au novel.

    ___________________________________________________________________________________________________________________

    – Fate/GRAND ORDER [Kinoko Nasu & le staff de TYPE MOON]

    Reboot du projet Fate/Apocrypha PROJECT (le jeu en ligne).

    Un mobage qui mise sur son histoire, de jolie graphisme et de bonne bande son (parfois des reprise d’ancienne OST) le jeu possède un système de gacha. Tous les personnage du jeu sont utilisables qu’importe leur raretées.

    Mais vraiment le plus important c’est le coter narrative. Ce jeu est vraiment une oeuvre FATE à part entière et extrêmement important dans l’univers FATE et Type/Moon du fait que l’on apprend beaucoup sur les différentes oeuvre existantes. Le problème est que je ne peut t’en dire plus au risque de spoiler certaines choses.

    ___________________________________________________________________________________________________________________

    – Lord El-Melloi II Case Files [Sanda Makoto]

    Çà de passe au Royaume-Uni proche de la Clock Tower. On suis l’histoire de Lord El-Melloi II et Gray qui enquête dans le monde de la Thaumaturgy.

    En ce moment, nous avons un LN, un manga est prévu pour bientôt.

    ___________________________________________________________________________________________________________________

    – Garden of Avalon [Kinoko Nasu]

    La légende Arthurienne du Nasuverse, l’histoire est narrée par Merlin nous racontant l’histoire de Saber et de Camelot.

    ___________________________________________________________________________________________________________________

    Voili voilou pour l’essentielle si tu veut commencer l’univers de FATE, après pour ce qui est du Nasuverse, ça part encore plus loin.

    Apres pour l’ordre dont je les ai citées, c’est dans celle de leur sortis même-ci j’en ai sauter quelques un de l’univers de FATE pour éviter la confusion car il y en a vraiment trop.

    En tous cas si jamais t’est perdus hésite pas à visiter les différent wiki et reddit ou à posée des questions.

  6. Pingback: Les figurines de Matou Sakura de la licence Fate/ de 2006 à aujourd'hui

  7. Pingback: EVENT | Fate/stay night[Heaven’s Feel] I. Presage flower au Grand Rex

  8. Je dirais que l’ordre est pas mal, mais le problème c’est que tu te spoil directe qui est saber et ça pour moi c’est pas possible, car saber (la bleu pour pas spoiler) est mon personnage favoris tous support confondu et tous sexe confondu et le moment ou tu sais qui elle est, ma juste foutu une claque que je n’aurais pas eu avec les autres route.

    Apres je suis aussi d’accord pour dire que conseillé a quelqu’un de commencé par fate de 2006 est limite une hérésie t’en j’ai mis du temps a accroché il m’a fallu un an pour continuer la serie de 2006, mais quand j’ai appris qui etait saber j’ai surkiffer cette serie qui est dans mon top 3 maintenant, saber > le reste du monde .

  9. Pingback: Today's Menu for Moekko

Leave A Reply