「OTAROOM」 Dans la chambre de la passion.

14

Bonjour à tous ici Ruru ♡

J’avais glissé une petite phrase sur l’article OTALIFE START disant qu’une seconde sous-catégorie allait bientôt arriver après le lancement d’OTALOOK, et bien il est désormais grand temps de vous en dire un peu plus (sortez les trompettes, c’est jour de fête 🎉).

Comme vous avez pu le voir dans le titre, cette nouvelle catégorie se nomme OTAROOM. Un titre plutôt évocateur qui vous fera immédiatement penser à la contraction de Otaku et Room, mais avant de vous en dévoiler un peu plus, papotons un peu.

J’ai longuement hésité avant de faire cet article (comme d’habitude dirons nous). Montrer son univers c’est tout de même laissé rentrer les lecteurs dans une partie de son intimité, dans notre monde rien qu’à nous. J’ai déjà montré de temps à autre des petits bouts de mon chez moi, des réceptions présentées par mon chat, Moga, sans jamais tout dévoiler. Et puis un matin (décidément, je constate que je cogite souvent le matin), en naviguant sur des forums japonais, je suis tombé sur des photos de chambres Otaku, dès lors je me suis dit qu’il serait finalement dommage de ne pas dévoiler ma collection.

Pour être honnête envers vous, cette rubrique est bien cachée sur le site depuis au moins trois ans, je ne compte plus le nombres d’articles prêts de A à Z que j’ai finalement supprimés… Jamais satisfaite, pas prête à dévoiler ma chambre pleine de trésors, trop de photos, pas assez, un détail qui ne convient plus… Garder un article au chaud pendant plus de 6 mois ne risquait pas de me convenir surtout quand il s’agit de sa passion qui ne cesse d’évoluer.

J’ai finalement compris que j’étais incapable de tout vous dévoiler d’un coup, c’est ainsi que l’idée du concept OTAROOM est venu. L’idée est de simplement dévoiler à travers des articles des bouts de ma collection avec une histoire qui lui correspond, pourquoi cet item sera-il important à mes yeux plus qu’un autre ? Pourquoi plusieurs goodies d’une même série, pourquoi CE manga, pourquoi ce poster, pourquoi la vie, dans quel état j’erre ?

J’aurais pu commencer par un article vous dévoilant ma première sélection de goodies, mais j’aime assez prendre davantage de temps pour communiquer avec vous dernièrement, principalement à travers les articles de la catégorie OTALIFE, rassurez vous !

« Tu as de la chance Ruru », j’ai pas mal de fois reçu ce genre de message alors que je ne montrai finalement pas grand chose et j’en recevrai sûrement encore alors laissez moi vous parler un peu plus de mon histoire (après les trompettes, les violons nostalgiques!).

J’ai commencé ma collection alors que je n’avais qu’une quinzaine d’années, je dénichai quelques manga à droite à gauche, tâtais un peu de tout jusqu’à découvrir le genre Magical Girl et le Shojo Manga parfois couplé au Ecchi (j’étais si innocente en « lisant » Cammy X). Mon premier véritable amour est le manga I’S de Mazakatsu Katsura, ce manga fut vraiment une révélation à l’époque, je suis tombée amoureuse de la belle Iori Yoshizuki. Puis arriva la grande époque Card Captor Sakura où je me mis alors à commencer à collectionner des manga, tout simplement.

Peu de temps après je commençais à découvrir les produits dérivés avec l’aide des quelques Gashapons disponibles dans un vieux magasin, on peut donc dire que mes premières figurines furent des personnages de Magical Dorémi (toujours présentes dans ma collection). Tout ces objets sont comme des trésors, cette partie de la culture Japonaise me passionne car derrière chaque goodies se trouve une histoire, un animé, un manga, une licence qui m’a touché. Tout a toujours été sélectionné avec soin, et c’est ça que j’ai envie de partager avec vous.

Et enfin, à celles et ceux qui débutent leurs collection et qui auront envie de me dire « tu as de la chance Ruru » lorsque je dévoilerai mon petit monde, sachez que la mienne ne s’est pas faites en un jour mais plutôt sur une dizaine d’années, donc prenez votre temps, sélectionnez vos items avec amour pour ne jamais les revendre ! J’ai eu de nombreuses connaissances qui se disaient passionnées à 1000% mais qui du jour au lendemain ont absolument tout revendu, je trouve cela un peu triste. C’est pour cette raison que je ne peux que vous conseiller de faire votre collection avec passion et en prenant votre temps, ne vous mettez pas de pression car untel ou machin en aura pris plus que vous, LA PASSION est primordiale, tout simplement ♡.

Le premier véritable article est en préparation et se nommera :
「OTAROOM」 Comment aimer une héroïne si ennuyeuse.

Collectionnez-vous quelque chose en particulier ?
Racontez moi l’histoire de votre premier manga
(ou figurine/goods/etc).

About Author

Créatrice de MoePop (2005). J'aime le japon, ses traditions, son univers et sa culture Pop. Otaku et fangirl à plein temps, j'aime partager ma passion quotidiennement en votre compagnie. Kaname Madoka & Katō Megumi Fan. Peace !

14 commentaires

  1. Tu as de la chance Ruru !!
    Bon, commencer comme un gros lourd check.

    Alors du coup pour moi mon tout premier manga c’était City Hunter, c’est ma maman qui me l’avait acheté. A l’époque j’étais un gros taré de Nicky Larson et ma mère pétait un câble parce que je gueulais un peu beaucoup pendant les épisodes à la télé surtout lors du générique et du coup elle m’avait acheté le manga et m’avait dit tient comme ça tu vas plus crier xD
    J’avais réussi à en posséder pas mal mais comme énormément de choses que j’avais quand j’étais gosse j’ai quasi tout perdu lors de déménagement et c’était la grosse tristesse.
    Du coup il faudrait que je m’achète la collection deluxe mais je n’ai toujours pas eu l’occasion.

    Sinon niveau goodies c’est assez récent, je suis plus axé figurine et j’ai un ptit problème de modération quand il s’agit d’un certain personnage de l’univers Fate (oui ce n’est pas très original xD). Ce personnage m’avait énormement plus dans l’animé Fate/Zero puis j’ai plongé quand j’ai joué aux jeux.
    Ma première figurine c’était Saber de Fate/Zero et quand je l’avais reçu je ne pouvais pas m’empêcher de la regarder toutes les 5 minutes comme un ptit enfant xD

    Bon joli pavé, lira qui pourra haha.

    Sinon Ruru bon courage pour la rédaction de tes futurs articles et n’hésite pas à tout nous dévoiler on est pas méchant (enfin pas beaucoup).
    Nan mais plus sérieusement c’est cool ses petits articles qui nous montre ta passion de façon plus « intime ». Ça va peut-être permettre à certains de se dire qu’ils ont pas besoin de se cacher et de vivre leur passion comme ils l’entendent.
    Ruru la sauveuse d’âme d’otaku refoulé xD.

    • Salut Krigar (j’admire le courage de commencer en mode relou) !

      Alala City Hunter, que de souvenirs :D Je me souviens aussi de ma première figurine, et le temps passé à la contempler ♡

      Merci pour les encouragements (et j’aime lire les pavés), j’espère que la suite vous plaira tout autant.
      J’aime beaucoup le surnom, après « Queen Ruru », « Ruru the saviour »

      • Oui si tu cherches un gros relou casse noisette je suis présent (je doute qu’on me solicite).
        Mais sinon pas de soucis et on va essayer de commenter plus souvent sur le site, faut bien utiliser cet espace commentaire ^^

  2. Aaaah cette phrase « t’as trop d’la chance! » Me rappelle pas mal de choses.
    Mon premier grand amour fût la licence pokemon (que j’affectionne toujours), aussi loin que je m’en souvienne cet univers à toujours fait partie de ma vie *musique nostalgique*, bien qu’a cette époque là j’ignorais que c’était japonais.
    Dans mon enfance j’étais une fidèle téléspectatrice d’une certaine émission de dessin animé qui été diffusée le midi (rip ;_;), grâce à cette émission qui rediffusais pas mal de vieux dessins animés japonais j’ai pût découvrir pas mal de choses dont le magical girl (Gigi <3) et Dorémi dont on était tellement fan avec mon groupe de copines :3.
    Un de mes 1er gros coup de foudre en manga à été Shugo Chara qui m'avait tellement passionné à l'époque (*_*).

    Je comprend ce que tu ressens face au personnes qui vendent leurs collections, ça fait un peu mal au coeur de voir des collectionneurs passionner à 2000% qui fesait des arrivages de folie tout revendre de jour au lendemain….
    Je me verrai mal revendre mes "trésors " comme tu le dis si bien. Chaque objets représente pour pour moi un souvenir qui forme mon identité ;).

    Je ne vais pas blablater plus longtemps :P, j'ai hâte de découvrir ta collection *_*, Elle à l'aire bien organisée (mieux que la mienne XD)

    • Midi les Zouzous \o/ !!! Je regardais aussi après l’arrêt de diffusion sur Fox Kids.
      Shugo Chara ne m’avait pas trop marqué mais il y aura bien un article parlant de mes premiers coups de foudre datant de ma grande époque Shojo manga ♡

      Merci pour ce blabla :) (J’aime le blabla !)

  3. J’ai bien aimé ton article, mais c’est marrant j’ai commencé un peu comme toi, et par I’S de Mazakatsu Katsura d’ailleurs je vois que sur ta photo tu as les premières éditions je sais pas si tu as vu les perfects édition qui sont vraiment sympa.
    Et comme toi j’ai toujours acheté des goodies autour de mes séries fétiches :D
    Enfin pour terminé, j’espère que tu vas continuer à nous sortir plein de petits articles du même genre :)

    • La Perfect Edition de I’S est sublime, il me manque quelques tomes cela dit ^^’
      Je vais continuer, c’est un sujet passionnant que de parler de ce que l’on aime beaucoup et le plus cool étant que mes lecteurs viennent enfin papoter sur le blog, et non les réseaux sociaux :p

      • Moi aussi il me manque des tomes mais ils coutent super cher sur le net.. Comme d’habitude les gens profitent de nos faiblesses :( J’espère que les gens vont participer un peu sur le blog et moins sur les réseaux sociaux du coup :p

  4. Coucou Ruru et merci pour se super article !
    Ça fait longtemps que je traine sur ton blog tel un mystérieux ninja au claire de lune afin d’assouvir ma soif de connaissance (actualités cupoche ♡♡♡ & nendo ♡)
    J’approuve complétement les nouvelles catégories que je lis avec grand plaisir !
    Bien sur, je me souviens de midi les zouzou qui a contribuer a me faire connaitre mes tout premiers animes, avec Magical Doremi et … Hamtaro *honte* (même après des années, le générique continue de me rester dans la tête… x_x)
    Bref, continue comme ça, c’est du super boulot. J’ai hâte de voir la suite :)

    • Ronpschit Ernest Tigrette Topla Bijou Amiral et Chapo !
      Pischtron Gristi Douhami Joubi Minapash Danpa Hamtaro !
      Cette VF :D !

      Merci pour ce retour, la suite arrive très bientôt :)

  5. Pingback: 「OTAROOM」 Comment aimer une héroïne ennuyeuse ?

  6. Cette rubrique Otaroom est vraiment intéressante je trouve ça très sympa de partager tout cela avec nous, donc comme d’autres l’ont fait avant moi je vais aussi partagé un peu de ma découverte et passion pour les mangas, animes & goodies.

    Pour moi mon premier contact avec les animes, les mangas c’est fait avec Cat’s Eyes, Saint Seiya, mais je n’ai réellement commencé à découvrir ce monde qu’après avoir lu un Animeland parlant de Neon Genesis Evangelion, en fait c’est Ayanami Rei l’une des héroïnes de l’anime qui m’a poussé à m’y intéresser. En effet les japonais étant fort dans l’art de charger d’émotions les regards de certains personnages que comme beaucoup d’autres je me suis laissé séduire par ce personnage faisant d’elle ma première héroïne et de l’anime mon premier vrai coup de cœur.
    C’était d’ailleurs à travers ce mag. que j’ai aussi découvert l’existence des goodies (porte-clés, poster….) et c’est donc sans surprises que mon premier goodies fut un petit Gashapon d’Ayanami Rei que je garde jalousement dans ma collection.
    Si Evangelion m’a ouvert les portes de ce monde c’est sans doute Kazuya Minekura avec son anime Saiyuki qui m’y fera rester créant en moi le désir de toujours découvrir plus d’animes différent comme les Seinen avec Ghost in the Shell ou Ikki Tousen (première découverte du eicchi), les Shojo avec Card Captor Sakura pour ne citer que ça.

    Avec le temps j’ai finalement décidé d’acheter aussi des mangas mais voyant tout ce qu’il y avait c’est finalement au hasard que j’ai jeté mon dévolu sur le manga Get Backers de Yûya Aoki & Rando Ayanime et quelle erreur j’ai fait… La découverte de Get Backers c’est révélé être un véritable coup de foudre pour cette œuvre me laissant de plus en plus impatient à chaque tome. Ce qui me poussa à acheter d’autre manga pour combler cette impatience toujours plus grandissante.

    Concernant les goodies et autres produits dérivés je crois bien me souvenir que ma première figurine Complete Model fut celle de Kan’u Unchou de chez Yamato. Mais malheureusement pour moi c’est la découverte de la licence Mahou Shoujo Lyrical Nanoha qui va me faire plonger dans cette passion pour les figurines avec la sortie chez Alter de la figurine de Signum qui me fera acheter touteeeees la collection Nanoha Strikers (mon compte bancaire a vaguement aimé à l’époque XD) mais aussi de découvrir ce vaste monde remplie de magnifiques & coûteuses figurines…

    Bien qu’aujourd’hui par manque de place j’ai du réduire mes achats de manières conséquentes je ne me lasse pas de voir ces magnifiques pièces de collections et de voir que nos amis japonais en sortent de plus en plus grandes et plus détaillés.

    Et bien moi qui voulait seulement écrire 4 ou 5 lignes, je crois que je me suis laissé emporté par la nostalgie de mes premiers pas dans ce monde.
    J’espère que cela ne sera pas « lourd » à lire.^^’
    ————————————-
    Maintenant j’aimerai régir à cette phrases: « J’ai eu de nombreuses connaissances qui se disaient passionnées à 1000% mais qui du jour au lendemain ont absolument tout revendu, je trouve cela un peu triste. »

    Effectivement je trouve cela dommage de voir des passionnés vendre leurs collections sur un coup de tête bien qu’en fait je pense que pour la plupart c’est plus compliqué que ça.
    Parmi mes connaissances j’ai pu voir des passionnés revendre leur petit monde par manque de place avec l’arrivée d’un enfant et qu’ils leurs fallient faire un choix, d’autres par peur ou ne supportant les critiques des autres et je pense qu’il y a bien d’autres raisons.
    Personnellement ce que je trouve dommage de voir c’est que par manque de tolérances des gens, les vrais passionnés qui n’ont pas confiance en eux et qui ne supportent pas ses critiques se laisse « bouffer » et se débarrassent de leurs collections qu’ils ont mis tant de temps à faire. Finalement dans la plupart des cas de « vrai » passionnés ce sera l’intolérance des autres qui les fera perdre pieds…
    Maintenant il ne s’agit que de mon avis personnel.
    ————————————-
    Quoi qu’il en soit merci Ruru de partager un peu ton « intimité » avec nous, c’est un vrai plaisir de pouvoir lire un blog aussi bien tenue et réaliser par une Passionnée.

    Merci et bon courage pour cette rubrique.^^

  7. Pingback: 「OTAROOM」 Ruru Otaku Room Tour 2017.

Leave A Reply