[Anime] Dungeon ni Deai wo Motomeru no wa Machigatteiru Darou ka, DanMachi

15

Ohayoo~

Après l’article consacré à Shokugeki no Soma et celui sur Hibike! Euphonium proposé par notre Queen Ruru, il était donc temps de parler de l’anime qui a subi une hype sans précédent à cause de la tenue de l’une de ses héroïnes, je parle bien entendu de Dungeon ni Deai wo Motomeru no wa Machigatteiru Darou ka ou plus communément appelé DanMachi !

[Anime] Dungeon ni Deai wo Motomeru no wa Machigatteiru Darou ka, DanMachi - Logo - Ruru-Berryz
Is it Wrong to Try to Pick Up Girls in a Dungeon ?

Bannière - Fiche - DanMachi - Ruru-Berryz

  • Titre Original : ダンジョンに出会いを求めるのは間違っているだろうか
  • Titre alternatif : Is It Wrong to Try to Pick Up Girls in a Dungeon? / DanMachi
  • Nombre d’épisodes : 13
  • Saison : Spring 2015
  • Genre : Action – Aventure – Fantaisie
  • Studio : J.C. Staff
  • Licencié chez  : Aucune licence francophone
  • Site officiel

-STAFF-

  • Réalisateur : Yamakawa Yoshiki (Hatsukoi Limited, Little Busters!, …)
  • Original Creator : Omori Fujino
  • Original character designer : Yasuda Suzuhito (Durarara!!, Yozakura Quartet, …)
  • Character designer : Kimoto Shigeki (Sky Girls)
  • Musique : Inai Keiji (Btooom!, Outbreak Company, …)

-SEIYUU-

  • Bell Cranel : Yoshitsugu Matsuoka (Tomoya Aki de Saenai Heroine no Sodatekata)
  • Hestia : Inori Minase (Noel de Sora no Method)
  • Liliruca Arde : Maaya Uchida (Rikka Takanashi de Chuunibyou demo koi ga shitai)
  • Ais Wallenstein : Saori Oonishi (Eriri Spence Sawamura de Saenai Heroine no Sodatekata)

Bannière - Résumé - DanMachi - Ruru-Berryz

Communément connu sous le nom de « Donjon », la ville d’Orario possède un énorme labyrinthe dans ses catacombes. Son nom étrange attire l’excitation ainsi que les rêves de succès financier et amoureux. C’est dans cette ville de rêves et de désir que le nouvel aventurier du nom de Bell Cranel et de la déesse Hestia se fit de manière fatidique.

C’est ainsi que commença l’histoire de ce jeune garçon cherchant à devenir un aventurier chevronné et reconnu de tous et d’une déesse solitaire à la recherche de nombreux adeptes, ces deux personnages s’entraideront pour atteindre leurs objectifs personnels et pourquoi pas, avec un soupçon de romantisme !

Bannière - Avis - DanMachi - Ruru-Berryz

Dungeon ni Deai wo Motomeru no wa Machigatteiru Darou ka, ou Is It Wrong to Try to Pick Up Girls in a Dungeon? ne faisait pas spécialement partie de mes grosses attentes de la saison printemps 2015, mais la version manga m’ayant été conseillée à mainte reprise par un ami, c’est donc sans grande crainte que je me suis jeté sur son adaptation TV dès que le premier épisode fut disponible !

C’est donc avec un avis neutre que j’avais lancé le pilote de cette série qui nous propulsé sans détour dans l’univers créé par Fujino Omori, un endroit où différentes races, humain, elfe, nain, hobbit et j’en passe cohabitaient en totale harmonie avec les dieux qui avaient souhaités vivre sur terre en compagnie de leurs « enfants » en scellant leur pouvoir divin et proposant leurs bénédictions aux personnes qui leur jureraient fidélité en rejoignant leur Familia.

Nous allons donc suivre l’histoire d’un jeune aventurier débutant du nom de Bell Cranel, l’unique serviteur de la Familia Hestia ! Sans capacité physique ou talent particulier et juste armé de sa dague ainsi que de sa foi envers sa déesse, c’est ainsi qu’il se lança dans les fondations de la ville que les gens appelaient « Donjon », malheureusement pour lui, il tombera sur un monstre s’étant échappé du 17éme niveau lors de l’une de ses sorties pour récupérer un minimum d’argent en abattant des monstres assez faibles. Grâce à cela, il fera la rencontre d’une belle et jolie épéiste qui tuera le monstre sans grande difficulté le sauvant par la même occasion d’une mort plus que certaine !

Cette rencontre aurait pu être totalement fortuite, sauf que notre jeune aventurier tombera éperdument amoureux de celle-ci, ce qui donnera quelques scènes fort sympathiques de jalousie de la part de sa déesse. Mais cette période idyllique ne durera que quelques instants puisqu’il comprendra qu’il est beaucoup trop faible pour pouvoir lui avouer ses sentiments et s’entraînera d’arrache-pied à partir de cet instant. C’est alors que nous apprendrons que son skill personnel s’est débloqué, lui offrant un boost d’xp considérable dès que ses sentiments envers une personne pour qui il combat sont assez grands.

Par la suite, Hestia décidera de lui cacher volontairement son skill unique et d’aider Bell du mieux qu’elle pourra en demandant de l’aide à une autre divinité pour lui forger une arme qui l’accompagnera au travers de ses aventures, ce dieu n’est autre qu’Héphaïstos, bien que réticente à cette idée, elle acceptera finalement. C’est avec un skill totalement unique, une arme de l’un des meilleurs forgeron de la planète et d’une armure flambant neuve que Bell se lancera de nouveau dans les donjons afin de faire prospérer sa familia !

En parlant de dieu, je dois vous avouer que chacune des divinités présentes dans cette licence correspond à l’idée de ce qu’on pouvait s’attendre d’elle, Héphaïstos en forgeron, Hestia protectrice envers sa familia, une Freyja assez sexy et j’en passe. Il y a donc eu un très bon travail de recherche pour la création de cet univers et j’avoue que ça fait grandement plaisir !

Outre le travail qui a été fait en amont sur le light novel, le studio J.C. Staff nous proposes par la même occasion un travail d’une extrême qualité en terme d’animation assez fluide pour les scènes de combat et de manière générale. Je n’ai donc pas vraiment grand chose à dire de ce côté !

Vous l’aurez compris à la lecture de cet avis, je ne vous ai donc pas spoilé l’entièreté des six premiers épisodes disponibles à ce jour, mais juste donné un petit avant goût de ce qui vous attendra au cours de votre visionnage ! La série vaut largement le coup d’œil et je dois vous avouer que j’ai été largement déçu de ne pas la voir débarquer dans nos vertes contrées, puisqu’il n’a pas été licencié par chez nous.

Regardez-vous DanMachi ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Bannière - Hype - DanMachi - Ruru-Berryz

Aujourd’hui, dans cette partie, nous n’allons point parler de légende sur les différents dieux grecs, nordiques, japonais ou encore hindous présents dans l’œuvre de Fujino Omori, mais bien d’un point beaucoup plus important !

Pourquoi le petit ruban bleu d’Hestia est-il devenu si populaire !?

Même sans connaître la série et que vous n’êtes pas spécialement intéressé par le monde otaku en général, je peux parier que vous avez déjà vu ou entendu parler de ce fameux ruban bleu qui maintient la poitrine d’Hestia, l’héroïne de la série, que ce soit à travers de simple fan art, cosplay ou dans la presse généraliste qui comme d’habitude n’a absolument rien compris sur ce phénomène (Mais bon, on ne leur en veut pas :p ) !

Le phénomène Hestia a donc débuté quelques jours après la diffusion du premier épisode sur les chaînes de télévision japonaise et a directement enflammé les esprits, principalement sur twitter où différentes japonaises intriguées par l’effet qu’apporter ce ruban sur la poitrine d’Hestia, on directement voulut essayer de le reproduire pour savoir si cela était techniquement possible, malgré la série d’échecs lors des premières heures, la hype était donc bien lancée !

Puisque quasiment au même moment, c’est le réseau Pixiv qui a subi le même sort en se faisant inonder de fan arts de la déesse. Je vous laisse ici un petit graphique de la progression assez fulgurante sur ladite plateforme. Une petite information assez sympathique à savoir, c’est qu’il a eu 150 dessins d’elle dans le pixiv daily rank et que certaines d’entre elles, y sont toujours !

Comme vous pouvez vous en douter, dès qu’un personnage connaît une certaine célébrité, il passe immédiatement dans les mains des cosplayers du monde entier ! Je vous ai donc fait donc fait une petite sélection de mes cosplay favoris !

Les différentes boutiques japonaises sur Akihabara ont directement repérées qu’il y avait une part de marché à se faire avec ce petit ruban bleu, c’est pourquoi il a directement rejoint les étalages de boutique de cosplay en tout genre ou juste pour emballer les packs de light novel de la licence !

À ce jour, le phénomène est loin d’être terminé même si il est en train de se calmer, nous pouvons toujours le voir à l’œuvre sur des jeux comme Wyzardry Online ou encore en tant que prize chez FuRyu, ainsi qu’en figurine chez le fabricant Kotobukiya ! Hestia a donc encore de beaux jours devant elle !

Finalement, une hype japonaise est simple à comprendre, une jolie fille, un petit élément très ero ero et hop, le tour est joué.

Et vous, comment avez-vous connu ce phénomène du ruban !?

Bannière - Book - DanMachi - Ruru-Berryz

Avant d’être adapté en anime Dungeon ni Deai wo Motomeru no wa Machigatteiru Darou ka ou plus communément appelé DanMachi (et surtout beaucoup plus facile !) était avant tout un light novel écrit par Fujino Omori et illustré par Suzuhito Yasuda (Durarara, Yozakura Quartet,…), celui-ci est toujours en cours de publication aux éditions GA Bunko et dénombre pas moins de sept tomes à son actif, le tome 8 est daté pour le mois de juin 2015 et sera disponible en édition collector et normal bien entendu!

Par la suite, le light novel s’est décliné en un manga qui est toujours en cours de publication dans le Young Gangan et qui suit le scénario de ce dernier, nous retrouvons donc Kunieda aux commandes de l’illustration (Judgement Overman – Houkago no Kessha), il compte quatre tomes à ce jour.

Outre ces deux œuvres principales, l’univers de Fujino Omori à été adapté à travers d’autres light novel et manga qui s’attardent principalement sur le personnage d’Ais Wallenstein, sous le nom de Dungeon ni Deai wo Motomeru no wa Machigatteiru Darou ka Gaiden : Sword Oratoria ! 

Si jamais vous préférez le côté humoristique, deux 4-koma sont également en cours de publication au Japon dont l’un deux devrait sortir en format relié pour le 15 mai 2015 !

Light Novel :

  • Dungeon ni Deai wo Motomeru no wa Machigatteiru Darou ka – GA Bunko (7 tomes – série en cours)
  • Dungeon ni Deai wo Motomeru no wa Machigatteiru Darou ka Gaiden : Sword Oratoria – GA Bunko (4 tomes – série en cours)

Manga :

  • Dungeon ni Deai wo Motomeru no wa Machigatteiru Darou ka – Young Gangan (4 tomes – série en cours)
  • Dungeon ni Deai wo Motomeru no wa Machigatteiru Darou ka Gaiden : Sword Oratoria – Gangan Comics Joker (3 tomes – série en cours)
  • Dungeon ni Deai o Motomeru no wa Machigatteiru Darō ka 4-koma: Kamisama no Nichijō – Young Gangan Comics (1 tome – série en cours)

Aucune parution française.

Bannière - OST - DanMachi - Ruru-Berryz

Lors de la découverte du staff de l’adaptation animée de DanMachi, j’avais entr’aperçu le nom d’Inai Keiji, un compositeur que j’avais fortement apprécié pour les musiques qu’il avait créés pour la série Outbreak Company qui selon mes souvenirs collés parfaitement aux différentes scènes, je ne me suis donc pas fait trop de soucis pour l’OST de cette licence et je dois avouer que je ne me suis pas trompé ! Bien que la plupart des musiques soient assez plaisantes à écouter, je ne pense pas qu’elle resteront à jamais gravées dans nos mémoires.

Du côté de l’intro theme, nous retrouvons Yuka Iguchi, une seiyuu et chanteuse qui ne nous est pas totalement inconnue, puisqu’il s’agit de la doubleuse de Maria Takayama de la série Boku wa Tomodachi ga Sukunai ou encore d’Index Librorum Prohibitirum des licences To Aru Kagaku no Railgun/Majutsu no Index. Pour sa carrière musicale, nous nous souviendrons surtout de l’un de ses morceaux totalement endiablé qu’est « Platinum Disco » (Opening 3 de Nisemonogatari). La musique du nom de Hey World est assez sympathique à l’écoute et fait d’elle, une excellente entrée en la matière pour les aventures de la déesse Hestia et de l’aventurier Bell !

L’outro Theme du nom de Right Light Rise est interprété par la talentueuse Kanon Wakeshima, je dois vous avouer que j’ai vraiment un petit faible pour cette musique de par sa simplicité et son rythme enjoué qui conclut chaque épisode à la perfection.

  • Opening : Hey World by Yuka Iguchi
  • Ending : Right Light Rise by Kanon Wakeshima

En conclusion, DanMachi est l’une des bonnes découvertes de la saison du printemps 2015, nous offrant une bonne diversité de personnages, une histoire bien ficelée et une intrigue qui nous pousse à regarder l’épisode d’après sans pousser un râle d’agonie ! Si vous n’avez toujours pas tenté l’expérience, je ne peux que vous le conseiller de le faire !

C’est un Otakyun approved à 100 %!

About Author

Rédacteur et serviteur depuis 2013. Passionné par l'univers Otaku, je suis un fan hardcore des oeuvres de Kanzaki Hiro. J'apporte mon aide au quotidien dans les aventures de la team berryz.

15 commentaires

  1. Alors mon avis sur cet anime : je le trouve assez sympatique mais sans plus. C’est un anime que je suis avec plaisir mais je le classe dans la catégorie  » bien pour pas se prendre la tête ^^ » Après je pense que ce n’est pas l’objectif de l’anime

      • Dybex et kana sont belge, crunchy est us et pourtant elle compte. Viewster bloque certaine de leur série pour la france car il n’ont pas la licence (ex fate stay night).
        Viewster est un nouvelle éditeur de simulcast tout à fait légale

        • Les exemples cités ont des branches francophones. Viewster offre de la vidéo à la demande, cela ne signifie pas pour autant que la licence est licencié en France, Danmachi est sur CrunchyUS mais ne serait pas licencié en France sur le même support ? Des licences étant sur Crunchyroll sont également sur Viewster, du mal à saisir le concept du truc (n’ayant jamais lu d’info de relation entre les deux). J’en discuterais avec Crunchy Fr pour savoir de quoi il retourne !

          Après, je peux me tromper mais j’ai du mal à saisir ce qu’est vraiment Viewster (principalement vis à vis des droits JP) :p

          • Dybex je suis pas sur qu’il ai une branche FR
            Le multi licence d’une série existe depuis longtemps et ne dérange pas crunchyroll (derniers mangacast) et au US Crunchy se partage masse licence avec funimation et d’autre. Dernièrement,manga news à annoncé l’une des licence de viewster. En plus il sorte les épisode en véritable simulcaste (heure fixe et simultané avec le japon)

  2. Pingback: [Preview - Figurine] Hestia - DanMachi- Kotobukiya

  3. Pingback: [Preview - Cu-Poche] Hestia - DanMachi - Kotobukiya

  4. Pingback: [Preview - Figurine] Hestia - DanMachi - Genco

  5. Pingback: [Preview - Nendoroid] Hestia - DanMachi - Good Smile Company

    • Bonjour, pour le moment seul « Dungeon ni Deai wo Motomeru no wa Machigatteiru Darou ka Gaiden: Sword Oratoria » est annoncé et daté pour la saison prochaine (spring 2017). Il s’agit d’un spin-off.

      Pas d’annonce de seconde saison pour l’instant.

Leave A Reply